Le Moniteur des Pharmacies n° 2558 du 20/11/2004
 

ORTHOPÉDIE

Actualité

L'événement

Les pharmaciens délivrant du matériel orthopédique estiment probablement qu'il faut attester d'un diplôme universitaire pour ce faire. Grossière erreur ! Explications.


La ruée. En six ans, le nombre d'inscrits au diplôme universitaire (DU) d'orthopédie de la faculté de Lille a été multiplié par douze ! Ils étaient dix en 1999-2000, soixante-six en 2001-2002, cent vingt-deux en 2003-2004 et déjà plus de soixante lors de la première session 2004-2005... Nouvel élan pour la formation continue, retour aux sources universitaires ou volonté de ne pas rater un marché en pleine effervescence ? En réalité, il semble que l'Assurance maladie ne soit pas étrangère à ce brusque regain d'intérêt pour l'orthopédie. Des contrôles ont été effectués ces dernières années auprès des pharmaciens qui vendaient du matériel d'orthopédie pour vérifier s'ils disposaient bien de leur DU. Certains auraient même été menacer de ne pas être remboursés des avances de frais qu'ils avaient consentis parce qu'ils ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...