Le Moniteur des Pharmacies n° 2557 du 13/11/2004
 

ASSOCIATION DE PHARMACIE RURALE

Actualité

L'événement

Yves Trouillet a été réélu à la tête de l'APR. Trois dossiers préoccupants, selon lui, guideront son troisième mandat. La liberté d'installation des médecins, qu'il souhaite en harmonie avec le réseau officinal, le numerus clausus et enfin les SEL. Explications.


Fidèle à ses engagements depuis sa création, l'Association de pharmacie rurale (APR) se veut plus que jamais l'avocat du réseau de proximité. Et il y a de quoi plaidoyer. En 2004, la loi de répartition démogéographique a encore été attaquée par un certain nombre d'amendements glissés dans le projet de loi sur le développement des territoires ruraux - mais heureusement rejetés -, visant notamment à diminuer à 1 500 habitants le quota de population par pharmacie en zone de montagne. Un autre amendement entendait autoriser la création de pharmacies secondaires dans les zones touristiques. « Alors que l'on parle de regrouper les pharmacies, certains sont tentés d'en créer plus, ceci n'est pas logique et démontre qu'il faut rester vigilant sans jamais relâcher notre veille sanitaire et parlementaire », constate Yves ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...