Le Moniteur des Pharmacies n° 2557 du 13/11/2004
 

Actualité

Enquête

Les pharmaciens espagnols ont élaboré des protocoles de dispensation pour valoriser leur rôle auprès des patients et des pouvoirs publics. En misant ainsi sur l'opinion pharmaceutique, ils entendent protéger leur monopole.


Depuis près de dix ans, le Conseil général des pharmaciens espagnols, l'équivalent de notre Ordre, souhaite faire évoluer l'exercice professionnel de la pharmacie. Sa stratégie ? Implanter le concept d'opinion pharmaceutique afin de recentrer l'activité du pharmacien sur le patient, améliorer la qualité du service et promouvoir un exercice multidisciplinaire en concertation avec le prescripteur et les autres professionnels de santé. Pour y parvenir, le seul moyen est de standardiser des protocoles de dispensation. Les officinaux pourront rendre traçables, évaluables et communicables leurs interventions quotidiennes. Et ainsi valoriser leur rôle auprès des patients et des pouvoirs publics. Comme en France, les officinaux espagnols sont en quête d'une reconnaissance de leur valeur ajoutée en tant que professionnels de santé. « Le pharmacien n'est pas qu'un simple distributeur de médicaments. Son analyse en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...