Le Moniteur des Pharmacies n° 2557 du 13/11/2004
 

RECHERCHE

Actualité


Des médicaments contre le VIH avec moins d'effets secondaires, c'est possible ? Pourquoi pas, avec les peptides anti-CCR5 qui sont les premiers membres d'une nouvelle famille d'inhibiteurs d'entrée du virus du sida dans la cellule. Ces petits peptides inhibent des récepteurs CCR5 qui interviennent dans les processus de communication entre le système immunitaire et la différenciation cellulaire. Les anti-CCR5 n'agissent pas directement contre le virus. Ils se contentent de rester accrochés aux cellules sans y pénétrer. On peut donc s'attendre à peu d'effets secondaires. Source : Agence de presse médicale.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...