Le Moniteur des Pharmacies n° 2557 du 13/11/2004
 

RÉGIONS

Actualité


Une préparatrice de la pharmacie du CHU de Nantes (hôtel-Dieu) a été mise en examen, le 28 octobre dernier, pour détournement de stupéfiants. Trois jours auparavant, elle avait versé un neuroleptique dans le café de ses collègues. Cinq préparateurs ont fait un malaise, l'un d'eux étant même admis aux urgences pour des troubles extrapyramidaux. A deux reprises, début septembre et mi-octobre, les pharmaciens constatent des disparitions inexpliquées sur des retours de stupéfiants. Le 20 octobre, lors de la déclaration de perte à la DRASS, la brigade des stupéfiants de Loire-Atlantique est alertée par celle du Morbihan qui soupçonnait déjà cette jeune femme de détournements similaires à l'hôpital de Lorient et dans une officine de Larmor-Plage (Morbihan). Le 22 octobre, informé, le pharmacien chef du CHU annonce à la préparatrice que ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...