Le Moniteur des Pharmacies n° 2556 du 06/11/2004
 

RECHERCHE

Actualité


Une nouvelle classe d'hypolipémiants développée pour prévenir les maladies cardiovasculaires semble réduire les plaques amyloïdes incriminées dans la maladie d'Alzheimer. Cette découverte permet de fonder de nouveaux espoirs dans la prévention et le traitement de cette démence. Chez des souris génétiquement modifiées pour développer la maladie d'Alzheimer, les inhibiteurs de l'acétyl-CoA-cholestérol-acyltransférase réduisent de 88 à 99 % l'accumulation des peptides bêta-amyloïdes en plaques dans le cerveau et de 83 à 96 % le taux de peptides bêta-amyloïdes insolubles. Source : Agence de presse médicale.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...