Le Moniteur des Pharmacies n° 2554 du 23/10/2004
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


Vingt-et-un cas d'effets indésirables graves (endophtalmies, uvéites) liés à un mésusage de la Xylocaïne 2 % gel urétral ont été déclarés entre juin 2002 et juin 2004. Cet anesthésique indiqué avant une exploration en urologie est en effet utilisé hors AMM dans la chirurgie de la cataracte notamment chez des sujets sous anticoagulants. L'Afssaps et AstraZeneca rappellent que le rapport bénéfice-risque du gel urétral Xylocaïne n'est pas évalué en ophtalmologie. Source : Afssaps

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...