Le Moniteur des Pharmacies n° 2554 du 23/10/2004
 

POLITIQUE DE SANTE

Actualité


Même doté d'un service médical rendu (SMR) important par la Commission de la transparence, un médicament peut ne pas être inscrit sur la liste des spécialités remboursables. Dans une requête de septembre 2003, le groupe Pierre Fabre demande au Conseil d'Etat d'annuler, « pour excès de pouvoir », les décisions des 24 et 25 mars 2003 par lesquelles le ministre de la Santé a refusé d'inscrire sa spécialité Omacor sur la liste des médicaments remboursables. Omacor, indiqué selon le laboratoire « dans le traitement adjuvant en prévention secondaire de l'infarctus du myocarde en association aux traitements de référence », a pourtant été doté d'un SMR important par la Commission de la transparence, eu égard notamment « à un rapport efficacité/effets indésirables positif ». Mais le ministre de la Santé a ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...