Le Moniteur des Pharmacies n° 2554 du 23/10/2004
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


Devant la persistance voire l'aggravation d'une dermatose traitée par un dermocorticoïde, une allergie au médicament peut être en cause. Ce peut être aussi une erreur de diagnostic, une insuffisance d'efficacité du dermocorticoïde choisi voire un sous-dosage. Les symptômes évocateurs d'une dermite allergique de contact à un dermocorticoïde sont difficiles à identifier d'autant qu'ils se mélangent aux caractéristiques propres de l'affection initiale. Il s'agit le plus souvent d'eczéma aigu ou d'oedème aigu local, essentiellement sur les jambes, le visage et les mains. Certains patients sont plus à risque de développer ce type d'effets secondaires : ceux qui souffrent d'eczéma atopique, de dermite de contact au niveau des mains, de dermite de stase ou d'ulcères de jambe. Une dépendance aux corticoïdes peut aussi expliquer qu'une dermatose ne guérisse pas. Elle se traduit ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...