Le Moniteur des Pharmacies n° 2552 du 09/10/2004
 

Actualité

Enquête


Pas si sûr. Les effets collatéraux sont souvent variés. Si certaines régions sont contaminées en masse par le virus de la promo à tous crins, d'autres offrent une vision plus sereine de la concurrence. Les discounters y côtoient des suiveurs modérés ou des titulaires qui ont parié sur la carte de l'alternative. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, le conflit s'est généralisé. De Marseille à Nice en passant par Aubagne, Aix-en-Provence ou Cannes, la guerre des prix est assez sévère. Avec quelque 15 000 m2 que se répartissent 72 magasins beauté-santé, le département des Bouches-du-Rhône pointe dans le peloton de tête national des départements les plus fournis en enseignes spécialisées. « Mais Parashop, pas plus que d'autres spécialistes, n'est ici responsable de la guerre des prix. Celle-ci est plutôt due à l'importante concentration ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...