Le Moniteur des Pharmacies n° 2551 du 02/10/2004
 

REFORME DE L'ASSURANCE MALADIE

Actualité

L'événement

Les assureurs apprécient la refonte du système de santé. Intégrés dans sa nouvelle architecture, ils en seront les copilotes. Car même si le gouvernement souhaite encadrer leurs contrats, ils sont désormais reconnus comme un acteur à part entière.


Quelles seront les conséquences de la réforme du système de santé sur les assurances complémentaires ? C'est sur ce thème que le quotidien Les Echos a réuni les responsables de plusieurs complémentaires et mutuelles le 22 septembre. Premier constat : les assureurs se satisfont de la nouvelle « gouvernance » instituée par la loi du 17 août 2004. « Désormais nous aurons voix au chapitre dans le pilotage du système de santé, s'est félicité André Renaudin, délégué général de la Fédération française des sociétés d'assurances, à l'unisson de ses confrères. C'est un changement majeur. » L'Union nationale des organismes d'assurance maladie complémentaire (UNOC), créée par la loi (art. 55), regroupera les représentants de l'ensemble des mutuelles, assurances et instituts de prévoyance. Dotée d'un conseil, l'UNOC « émet des avis sur ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...