Le Moniteur des Pharmacies n° 2551 du 02/10/2004
 

MARCHÉ

Entreprise

A mi-chemin entre les compléments alimentaires et les alicaments, le marché des eaux « améliorées » ou « functional drinks » émerge. Le concept ? Boire non seulement par nécessité mais aussi pour « rester beau » et en forme. La pharmacie et son « atout santé » a toutes les raisons d'exploiter cette nouvelle tendance.


L'eau, c'est la vie... et la santé. Les géants de la grande distribution ne manquent pas de faire passer le message et attribuent aux eaux de boisson classiques des vertus antifatigue ou antistress, à l'image de Perrier Fluo ou de Lipton Aquaé Equilibre. La recette est simple : l'ajout d'extraits de plantes pour justifier les promesses de bien-être et pour construire l'argumentaire marketing. Même les eaux minérales ont adopté un langage scientifique. « On assiste actuellement à un changement dans le paysage des eaux qui communiquent à fond sur les oligoéléments qu'elles contiennent. Les eaux minérales deviennent des eaux de santé », constate Olga Champain, responsable marketing au sein du groupe pharmaceutique Omega Pharma, détenteur de la marque Hydroxydase depuis le début de l'année. Cette eau de source, qui a connu ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...