Le Moniteur des Pharmacies n° 2551 du 02/10/2004
 

PROFESSION

Actualité

Réunis en congrès, les Giphar ont revendiqué un rôle de prévention accru, l'accès au dossier médical et un pouvoir de prescription. Pierre Morange, député UMP, était présent.


Si de nombreuses économies sont à espérer de la réorganisation de notre système de soins, elles ne pourront se concrétiser qu'avec le soutien et l'engagement des professionnels de santé. En invitant à leur forum Pierre Morange, député UMP, vice-président de la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi relatif à l'assurance maladie, les pharmaciens Giphar ont voulu montré que la profession était prête à relever le défi. « Comment faire pour que cette loi soit une réussite ? », lui a demandé Pascal Louis, président du groupement Giphar, quelque peu critique à l'égard d'une loi un peu frustrante pour les pharmaciens. « Nous n'avons pas été suffisamment assimilés à cette nouvelle organisation », a-t-il reproché à son hôte, espérant que les prochains décrets rattraperont le coup. « Le gouvernement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...