Le Moniteur des Pharmacies n° 2548 du 11/09/2004
 

FACULTÉ DE PHARMACIE D'AMIENS

Carrières

Deux siècles d'existence n'ont pas engourdi Amiens. La faculté a créé il y a deux ans une filière industrie, prépare depuis cette rentrée au LMD (licence, mastère, doctorat) et espère porter son numerus clausus à 90.


Si la Révolution avait en 1792 supprimé l'enseignement médical, n'importe qui pouvant alors s'installer comme médecin en payant patente, cette liberté ne dura guère avec, dès 1795, la reconstitution de cette formation dans trois écoles : Paris, Strasbourg et Montpellier. En 1804, la Commission des hospices décide de fonder une école pratique de santé chargée de former des officiers de santé battant la campagne pour soigner les patients les moins gravement atteints et les moins aisés. En mars de la même année, le préfet Quinette crée, par décret napoléonien, une école de santé à Amiens sur une initiative d'un pharmacien du nom de Lapostolle. Héritières de cette école de santé*, les facultés de pharmacie et de médecine amiénoises ont décidé de célébrer ce bicentenaire huit mois durant, jusqu'au 8 décembre. Une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...