Le Moniteur des Pharmacies n° 2548 du 11/09/2004
 

RECHERCHE

Actualité


Des chercheurs français ont mis en évidence dans le mélanome métastatique des lymphocytes T régulateurs. A l'origine, ils sont là pour empêcher les phénomènes d'auto-immunité. Malheureusement, présents sur le site tumoral, ils inhibent la défense active contre la tumeur par les lymphocytes T infiltrants. Cette découverte pourrait non seulement expliquer la faible réponse clinique des patients cancéreux sous immunothérapie, mais aussi orienter les futures stratégies immunothérapiques vers des molécules capables de supprimer les lymphocytes T régulateurs pour mieux renforcer les réponses immunitaires antitumorales locales. Sources : Institut Pasteur et INSERM.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...