Le Moniteur des Pharmacies n° 2548 du 11/09/2004
 

EN BREF

Actualité


Les antibiotiques augmentent le risque d'échec de la contraception orale, confirme une étude de l'université de Boston portant sur plus de 29 000 femmes enceintes, présentée à l'International Society of Pharmacoepidemiology, à Bordeaux fin août. Parmi elles, 1,5 % ont utilisé un contraceptif oral pendant plus de quatre semaines après les dernières règles et étaient donc considérées comme des cas d'échec de la contraception. Parmi ces femmes, 8,2 % ont utilisé des antibiotiques durant le mois suivant les dernières règles, contre 5,4 % deux mois avant les dernières règles. Les auteurs calculent ainsi un risque relatif d'échec multiplié par deux.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...