Le Moniteur des Pharmacies n° 2547 du 04/09/2004
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


Après avoir combattu la vitesse et l'alcool, les pouvoirs publics s'attaquent à la somnolence au volant (cause de 10 % des accidents), sachant que le médicament en est la deuxième cause majeure dans la journée. Une décision publiée au Journal officiel vient en effet de créer un groupe de travail chargé de « mettre au point une gradation des médicaments en fonction de leur dangerosité pour la conduite » et de concevoir les messages correspondants, de procéder à la révision des produits possédant actuellement un pictogramme, « d'améliorer la connaissance du risque des médicaments pour la conduite » et de « promouvoir le bon usage du médicament au plan de la sécurité routière ». L'Afssaps prendra ses avis auprès de ce groupe « pour toute question relative à l'influence des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...