Le Moniteur des Pharmacies n° 2547 du 04/09/2004
 

RÉGIONS

Actualité


Rebondissement à Boussac (Creuse) dans l'affaire de la pharmacie à usage intérieur (PUI) de la maison de retraite. Un arrêté du préfet en rejette la demande, engageant l'établissement à passer un accord avec les officines du bourg. C'est pour réduire une dépense annuelle de médicaments de 125 000 Euro(s) pour 80 lits que l'établissement s'était orienté, début 2004, vers la création d'une PUI. « Nous avons expliqué que, n'étant pas prescripteurs, nous n'étions en rien responsables, explique Josette Martin, l'une des trois titulaires de ce chef-lieu de canton. Nous avons fait des propositions concrètes pour faire des économies. On n'en a pas tenu compte. » Les officinaux de Boussac avaient proposé d'élaborer, en coopération avec le médecin coordonnateur de l'établissement et les généralistes de la ville, un « livret des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...