Le Moniteur des Pharmacies n° 2546 du 28/08/2004
 

PROFESSION

Actualité


Nous souhaitons qu'en 2004 le TFR n'entre pas en vigueur avant décembre, afin de permettre aux professionnels de santé de s'engager pleinement sur les objectifs de substitution entre septembre et novembre », écrit le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, dans une lettre adressée début août aux syndicats de pharmaciens. Depuis plusieurs semaines, syndicats officinaux et génériqueurs tentaient d'obtenir des éclaircissements sur la seconde vague de TFR évoquée en juin par le ministre. « Nous ne souhaitons pas l'application systématique du TFR, écrit celui-ci. Cette mesure ne doit pas être un frein au développement du médicament générique, ni être ressentie comme une sanction par les pharmaciens qui pratiquent le plus la substitution et que nous souhaitons encourager. » Son objectif : amener la part des génériques dans l'ensemble des produits ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...