Le Moniteur des Pharmacies n° 2546 du 28/08/2004
 

PROFESSION

Actualité


Après la publication au Journal officiel du 2 juillet du décret relatif aux conditions de réalisation des IVG en ville, le texte concernant sa prise en charge est sorti à son tour le 28 juillet. « Ce texte permet aux femmes de recourir à l'IVG en médecine de ville dans des conditions de qualité et de sécurité équivalentes à celle pratiquée en établissement de santé », déclarait le ministère fin juillet. Sans contre-indication médicamenteuse, sauf cas rare, cette IVG pourra être pratiquée jusqu'à sept semaines d'aménorrhée. Elle consiste en une prise de Mifégyne, suivie dans les 48 h d'une prise de prostaglandine (misoprostol). Les médecins impliqués devront avoir été formés, appartenir à un réseau et avoir signé une convention avec un établissement de santé. On peut donc s'attendre à un certain délai ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...