Le Moniteur des Pharmacies n° 2546 du 28/08/2004
 

INDISCRÉTION

Actualité


Selon une étude transmise dernièrement à l'ordre des pharmaciens par la DGS, la surveillance particulière de la prescription et de la délivrance de l'isotrétinoïne ne semble pas suffire pour empêcher des cas de grossesse. Sur une période de quatre ans, l'étude note près de 150 grossesses chez les patientes sous isotrétinoïne, un médicament connu pour sa tératogénicité. Par ailleurs, la grande majorité des prescriptions d'isotrétinoïne sont non conformes.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK