Le Moniteur des Pharmacies n° 2545 du 17/07/2004
 

SPÉCIAL ÉTÉ

Actualité

Enquête

Chapelle, ancien café-dancing, monument historique, parc avec vue sur mer... Certaines pharmacies sont à nulles autres pareilles. Et les confrères qui y exercent sont bien conscients d'être des privilégiés. Leurs clients aussi d'ailleurs ! Au point d'oublier parfois qu'ils sont dans une officine.


La pharmacie du Magnolia à RoquemaureMagnolia for ever A Roquemaure, dans le Gard, la Pharmacie du Magnolia n'a pas usurpé son nom. Construite en pentagone autour d'un Magnolia grandiflora, elle possède un patio permettant d'admirer à travers de hautes baies vitrées l'arbre de douze mètres de haut. De l'extérieur, les larges branches se déploient au-dessus du toit. « Ce magnolia doit avoir entre cent trente et cent cinquante ans », estime Monique Blanc, ex-laborantine chez Mérieux, fille et petite-fille de pharmaciens installés à Roquemaure depuis 1905, dont le mari a repris la Pharmacie du Magnolia en 1954. Petite, peu fonctionnelle, l'officine familiale était alors située en face de l'emplacement actuel. « Je n'étais pas opposée au transfert, à la place d'un jardin, mais à une seule condition : qu'il ne soit ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...