Le Moniteur des Pharmacies n° 2545 du 17/07/2004
 

RECHERCHE

Actualité


A l'intersection des nanotechnologies et des biotechnologies, la nanobiotique fait-elle figure d'espoir sérieux en oncologie ? Séduisant sur le papier, ce concept futuriste repose sur la possibilité d'accrocher à la surface d'une nanoparticule recouverte de silice, une molécule dite ciblante (un anticorps monoclonal spécifique, des protéines recombinantes, des polymères osidiques...), le tout constituant une Nanobiodrug. Après injection, cette Nanobiodrug interagit uniquement avec les cellules-cibles tumorales identifiées. Le dispositif offre en outre la possibilité d'être activable à distance. Inactif jusqu'à ce que les thérapeutes le décident, ce médicament d'un nouveau type jouit d'une élimination rapide. En pratique, l'activation se fait par l'intermédiaire soit de rayons X, soit d'un laser qui permettent tout deux une destruction par génération de radicaux libres, soit encore d'une IRM assurant la destruction locale de la structure ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...