Le Moniteur des Pharmacies n° 2544 du 10/07/2004
 

ÉCONOMIE

Entreprise

Hausse du chiffre d'affaires et stabilisation du taux de marge en 2003. Derrière des résultats relativement satisfaisants, la situation de la pharmacie d'officine reste néanmoins précaire et les mesures annoncées, en ayant une incidence directe sur les remises et marges arrière, risquent de remettre en cause ce fragile équilibre.


Jusqu'ici, les bilans successifs ont fait régulièrement ressortir une double tendance : une hausse de l'activité, variable selon les catégories de pharmacies concernées, et un tassement de la marge commerciale en pourcentage plus ou moins important également selon la typologie de l'officine. A en juger par les résultats des statistiques établies par KPMG Entreprise à partir des comptes de résultat de 671 pharmacies clientes ayant clôturé leur exercice au cours de l'année 2003, cette dernière ne s'inscrit pas dans cette logique que l'on croyait immuable. En effet, 2003 se caractérise globalement par une augmentation de l'activité et contrairement aux années précédentes, un taux de marge qui reste inchangé, à 28,49% comme en 2002. La lente érosion du taux de marge que l'on constate chaque année a donc été momentanément stoppée ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...