Le Moniteur des Pharmacies n° 2543 du 03/07/2004
 

PROFESSION

Actualité


Selon une étude Dafsa (spécialiste de l'information économique) de juillet 2003, 43 % des officinaux ne connaissaient pas les noms des médicaments récemment sortis de la réserve hospitalière et 32 % seulement fournissaient systématiquement des conseils sur ces produits. L'étude met aussi en évidence leur besoin d'être informés des passages en ville avant la première visite du patient à l'officine, ainsi que sur les produits et les procédures de délivrance, et leur souhait d'avoir un « référent » au niveau de l'hôpital (le pharmacien hospitalier) comme du laboratoire. On comprend mieux, dans ce contexte, le fort taux de satisfaction (82 %) rencontré chez les officinaux ayant participé au dispositif mis en place par Roche pour rapprocher pharmaciens hospitaliers et officinaux à l'occasion du passage en ville, en janvier 2004, de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...