Le Moniteur des Pharmacies n° 2543 du 03/07/2004
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


En cancérologie, les progrès sont tellement rapides que le temps d'être validé, un protocole est déjà obsolète. » C'est en ces termes que le Dr Charles Cuenod, spécialiste de l'imagerie diagnostique et thérapeutique des cancers, a résumé la présentation des journées Eurocancer 2004 qui se sont déroulées cette semaine. Car la recherche avance à grands pas. D'ici quelques années, on devrait passer de l'approche empirique du traitement du cancer (traiter tous les cancers de même localisation de façon similaire) à une approche personnalisée et raisonnée sur la base du diagnostic moléculaire. En effet, pourquoi traiter la totalité des patients alors que seuls 10 % répondront au traitement ? Des pistes pour repérer ces 10 % de patients répondeurs viennent de s'ouvrir avec la détermination de la « signature moléculaire » ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...