Le Moniteur des Pharmacies n° 2542 du 26/06/2004
 

Actualité

Enquête


Dans le système de santé suisse, où les prestataires de santé, qu'ils soient médecins ou pharmaciens, pratiquent le tiers payant, un organisme de recouvrement tel que l'OFAC s'impose. Mais cet organisme géré par les pharmaciens eux-mêmes est davantage qu'un simple organe de facturation (pour 12 millions de factures éditées par an, l'encaissement est de 1,25 milliard d'euros). L'OFAC, auquel 75 % des pharmaciens sont affiliés, traite également les ordonnances, le salaire du personnel, la gestion administrative et fiduciaire. La tâche essentielle de l'OFAC reste cependant de percevoir auprès des patients le montant des prestations. Les patients, auxquels incombe un ticket modérateur de 10 % sur les frais de santé (jusqu'à un montant maximal de 437,5 Euro(s)/an), se font eux-mêmes rembourser auprès de leur caisse selon le contrat souscrit. Le système ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...