Le Moniteur des Pharmacies n° 2542 du 26/06/2004
 

ÉCONOMIE

Actualité


Avec une augmentation du déficit de près de 7 MdEuro(s), l'année 2003 a vu la plus forte dégradation financière de l'histoire de la Sécurité sociale. Rien à espérer pour 2004 : les experts de la commission des comptes de la Sécurité sociale attendent un déficit de 12,9 MdEuro(s) pour la seule branche maladie. Pire, pour la première fois depuis dix ans, les autres branches du régime général (vieillesse, travail, famille) afficheront des pertes, soit 14 MdEuro(s) de déficit cumulé. Cette dégradation exceptionnelle des comptes « est en partie liée à la conjoncture économique qui s'est fortement ralentie à partir de 2002 », précise la commission, pour qui l'amélioration de la conjoncture en 2004 sera insuffisante. En 2003, la croissance des dépenses (+ 7,1 %) s'explique avant tout par celle des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...