Le Moniteur des Pharmacies n° 2542 du 26/06/2004
 

ESSAIS CLINIQUES

Actualité

L'événement


Dans un contexte morose pour les essais cliniques en France, la transposition d'une directive européenne dans la loi française va amener quelques changements substantiels à la loi Huriet de 1988. Auparavant soumis à un régime déclaratif, le déroulement des essais cliniques est maintenant astreint à deux autorisations : celle de l'Afssaps et celle des CPP ou comités à la protection des personnes, ex-comités consultatif de protection des personnes en recherche biomédicale. A nouvelle terminologie, nouvelles compétences. Dans cette organisation bipartite, les CPP se voient investis d'un rôle décisionnel, alors que leur avis n'était auparavant que consultatif. Par ailleurs, les promoteurs soumettront dorénavant leurs dossiers sous forme électronique, et les deux autorités seront tenues d'y répondre sous 60 jours. Toutes les données recueillies durant les essais seront versées à deux bases ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...