Le Moniteur des Pharmacies n° 2542 du 26/06/2004
 

PROFESSION

Actualité


A l'occasion de son 40e congrès à Madrid, l'AESGP (Association européenne des fabricants de spécialités grand public) a présenté les résultats d'une étude, réalisée dans sept pays européens, tendant à démontrer l'intérêt économique et de santé publique des médicaments non prescrits consommés dans le cadre d'une automédication responsable. Selon l'étude, l'économie annuelle induite par le transfert de 5 % de médicaments prescrits vers des produits non prescrits d'automédication excéderait 16 MdEuro(s) à l'échelle d'une Europe à 25. Outre la réduction des dépenses de santé, l'automédication contribuerait également à l'amélioration de la santé publique. Ainsi, la mise à disposition de médicaments innovants en médication familiale dans trois indications (le sevrage tabagique, les mycoses vaginales et la prévention des maladies coronariennes) est un facteur d'amélioration des traitements curatifs et préventifs des maladies. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...