Le Moniteur des Pharmacies n° 2542 du 26/06/2004
 

Actualité

L'événement


La commission de la Pharmacopée de l'Afssaps révise depuis 2000 la liste des plantes médicinales. Elle comprend actuellement 335 plantes, une centaine ayant été considérées comme sans emploi. 110, estimées comme ayant un rapport bénéfice/risque négatif, sont déconseillées. Enfin,145 plantes pourraient sortir du circuit officinal à condition d'être consommées en tisane et sans être mélangées. Décrivant les circonstances dans lesquelles le millepertuis, les aristoloches chinoises et le kawa ont été interdits, les conférenciers de l'AFSSA comme de l'Afssaps ont souligné les difficultés pour détecter falsifications, confusions ou effets indésirables dans le circuit du commerce non pharmaceutique. Est-il prudent d'y libérer 145 plantes, même indigènes ?

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK