Le Moniteur des Pharmacies n° 2541 du 19/06/2004
 

PROFESSION

Actualité


D es pharmaciens, une heure et demie en tête-à-tête avec le Premier ministre, cela ne s'était jamais vu ! », pavoise Gilles Bonnefond, secrétaire général de l'USPO. Le 9 juin dernier, une dizaine de pharmaciens de la Drôme ont été reçus à Matignon par l'entremise d'Hervé Mariton, député UMP du département. Tous étaient membres de l'USPO. Selon le responsable syndical, le Premier ministre s'est dit très attaché à la répartition démogéographique actuelle, remarquant que les pharmacies rurales ou de quartier « participent à la constitution d'un lien social ». Le pharmacien serait, au-delà de son statut de spécialiste du médicament, un acteur de proximité indispensable « pour informer, réinsérer et réorienter les patients dans le système de soin ». Jean-Pierre Raffarin déjuge donc son précédent ministre de la Santé, Jean-François ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...