Le Moniteur des Pharmacies n° 2541 du 19/06/2004
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


La paroxétine, « blockbuster » mondial du marché des antidépresseurs, voit son règne contesté. Le coup de semonce est tiré en janvier 2004, quand la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (l'équivalent anglais de l'Afssaps) examine un dossier à charge contre le Deroxat. Selon les données recueillies dans trois études portant sur 748 patients, cette molécule serait non seulement inefficace pour soigner la dépression de l'enfant mais encore dangereuse dans cette indication. Poursuivant la démarche, les parlementaires anglais ont ordonné une enquête sur les effets secondaires de la molécule, soupçonnant l'exploitant GlaxoSmith Kline d'avoir volontairement sous-estimé leur incidence pour favoriser la commercialisation de la spécialité. De l'autre côté de l'Atlantique, les autorités sanitaires sont aussi montées au créneau. En mars dernier, la Food and Drug Administration a émis une mise en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...