Le Moniteur des Pharmacies n° 2540 du 12/06/2004
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Le sida ne fait pas de discriminations. Une récente étude de l'Institut national de veille sanitaire, parue dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, livre des résultats atterrants. En France, au premier rang des victimes se trouvent les femmes d'origine subsaharienne (Cameroun, Côte d'Ivoire, Congo, République démocratique du Congo). En 2003, elles représentaient 32 % des nouvelles contaminations par voie hétérosexuelle. Elles sont le plus souvent jeunes (32,2 ans contre 36,1 ans pour les femmes d'origine métropolitaine), sans emploi ou en situation de précarité. Dans la moitié des cas, seules une grossesse ou l'apparition des premiers symptômes du sida permettent de diagnostiquer la séropositivité. Mais au-delà de la situation des femmes, c'est tout une communauté qui est plus gravement touchée par la maladie. « En 2003, près de la moitié des cas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...