Le Moniteur des Pharmacies n° 2540 du 12/06/2004
 

RECHERCHE : DILUTIONS HOMÉOPATHIQUES D'HISTAMINE

Actualité


- L'homéopathie désarçonne les esprits les plus cartésiens. Cela n'empêche pas les chercheurs d'étudier l'action de dilutions infinitésimales d'histamine sur la dégranulation des basophiles. Pratique, ce modèle expérimental permet d'aborder facilement l'infinitésimal en mettant les cellules en contact avec des souches homéopathiques diluées à volonté. De même, il permet d'étudier la similitude en utilisant des souches correspondant aux allergènes responsables de l'hypersensibilité ou aux médiateurs de l'allergie. Sur une gamme très large de dilutions d'histamine (5 à 60 CH), il apparaît que certaines d'entre elles réduisent la dégranulation des basophiles et que d'autres sont totalement inefficaces. L'inhibition de l'activation de ces cellules sanguines est significative pour des dilutions allant de 15 à 18 CH. Cet effet apparaît spécifique puisqu'il n'est pas retrouvé avec des dilutions d'histidine, une molécule chimiquement proche ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...