Le Moniteur des Pharmacies n° 2539 du 05/06/2004
 

ÉCONOMIE

Actualité


Le Conseil de la concurrence, dans une décision du 24 février publiée dans le Bulletin de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes du 4 mai, rejette la saisine de Bercy relative au contingentement de spécialités pharmaceutiques. Selon lui, le contingentement est « la cause directe » d'un accident survenu en février 2003 à Reims. Une étudiante sous Lamictal 100 mg avait dû réduire ses doses car son pharmacien n'avait pu lui fournir les quantités nécessaires en raison de l'épuisement du quota mensuel attribué par GSK à son grossiste-répartiteur l'OCP. Il s'ensuivit, deux semaines plus tard, une crise d'épilepsie à l'origine d'un arrêt de travail. Le ministère considère que le système de contingentement, mis en place par les laboratoires pour empêcher les exportations parallèles par les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...