Le Moniteur des Pharmacies n° 2538 du 29/05/2004
 

PROFESSION

Actualité


La levée de la réserve hospitalière peut-elle présenter un risque ? C'est ce que pense la Chambre syndicale nationale des dépositaires de produits pharmaceutiques (CSNDPP) à propos des produits de nature protéique issus des biotechnologies, dont la conservation nécessite une chaîne du froid sans faille. Les dépositaires estiment que les officines ne sont pas équipées de manière adéquate (chambre froide, sonde de température, système d'alarme, appareil d'enregistrement de mesures...) pour garantir l'intégrité des propriétés thérapeutiques des produits high-tech particulièrement sensibles aux variations de température. « Il faut mettre un frein à la sortie en ville de cette catégorie de médicaments », déclare Pascal Regen, vice-président de la CSNDPP à l'attention des pouvoirs publics. Une vingtaine de produits serait ici concernée. Les génériques sont un autre sujet de préoccupation pour la CSNDPP : ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...