Le Moniteur des Pharmacies n° 2537 du 22/05/2004
 

RECOURS AUX EXAMENS

Carrières

Problème d'énoncé, erreur informatique... Les étudiants en pharmacie sont-ils prompts à dénoncer les couacs des facultés ? Si des cas existent, le sujet est particulièrement délicat à évoquer...


Les étudiants en pharmacie sont-ils aujourd'hui prompts à remettre en cause les conditions ou les résultats d'examens ? Soucieuses de ne pas voir une si mauvaise publicité étalée sur la place publique, les facultés de pharmacie estiment que non. Mais certains enseignants admettent que les mentalités commencent à changer. Esprit critique. « Les mentalités évoluent et les étudiants se permettent d'être beaucoup plus critiques, explique un professeur interrogé. Auparavant les étudiants ne se permettaient pas d'interpeller aussi fortement leurs enseignants et il en est de même pour les recours aux examens qui ont tendance à se multiplier. Ils sont prêts à annuler un examen s'il leur semble que le sujet prête à confusion. Mais il faut reconnaître que nous ne sommes pas les plus défavorisés en pharmacie. » La révolte ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...