Le Moniteur des Pharmacies n° 2536 du 15/05/2004
 

RÉGIONS

Actualité


Au centre de la polémique, le nouveau système de gardes instauré début février 2004 pour l'ensemble du département. Jusqu'alors organisées en 17 secteurs, les 124 pharmacies du département se répartissaient à tour de rôle l'ensemble des gardes. Aujourd'hui, il n'existe plus que 10 secteurs, ce qui implique moitié moins de gardes pour les officinaux mais davantage de kilomètres à parcourir pour les malades. Ils s'en plaignent, les élus s'en mêlent et les esprits s'échauffent ! Le maire d'Avallon, Jean-Yves Caullet, dans une lettre adressée au Préfet, entrevoit dans cette nouvelle organisation « une mise en péril de la permanence des soins et de l'égalité d'accès aux services de santé en zone rurale ». « Les nouveaux secteurs de garde tiennent comptent de la répartition géographique de la population », rétorque Gérard ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...