Le Moniteur des Pharmacies n° 2536 du 15/05/2004
 

SANTE PUBLIQUE

Actualité


Afin de mieux comprendre l'origine et les conséquences de la myofasciite à macrophages (MFM), l'Afssaps a lancé en 2002 une étude cas-témoins. Pourtant utilisés depuis 1926 pour renforcer la réponse immunitaire de certains vaccins, les adjuvants à base de sels d'aluminium sont à nouveau accusés d'être à l'origine de la MFM, découverte en 1998 chez des patients se plaignant de myalgies diffuses associées à des douleurs articulaires et à une asthénie. Des biopsies réalisées au niveau des sites usuels d'administration des vaccins ont révélé une accumulation d'aluminium au sein de ces lésions, plus particulièrement au niveau des deltoïdes. Les premiers résultats confirment que, par rapport aux témoins, une forte proportion des personnes présentant la lésion a reçu un vaccin contenant de l'aluminium dans les dix ans précédant les symptômes. Concernant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...