Le Moniteur des Pharmacies n° 2536 du 15/05/2004
 

FISCALITÉ

Entreprise

Un titulaire averti en vaut deux, il revient au contribuable d'estimer sa fortune, de la déclarer et de payer l'impôt si la barre fatidique des 720 000 euros est franchie. Ce qu'il faut absolument savoir.


Apparu en 1981, disparu en 1986 et réapparu en 1988, cet impôt si capricieux qu'est l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) suscite toujours passions et contradictions. Mais quelle que soit l'opinion de chacun, l'ISF existe bel et bien et il faut faire avec ! Aussi, il est prudent de ne pas oublier de souscrire la déclaration 2003 qui doit impérativement être déposée à la recette des impôts, au plus tard le 15 juin prochain, y compris en Corse. A défaut, la négligence peut entraîner non seulement un redressement mais aussi une taxation d'office. En pratique. En ce qui concerne les redevables domiciliés en France, la recette des impôts compétente est celle du domicile au 1er janvier de l'année d'imposition. L'impôt doit être payé au moment du dépôt de la déclaration. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...