Le Moniteur des Pharmacies n° 2536 du 15/05/2004
 

DECHETS DE SOINS

Actualité

L'événement

L'officine ne se transformera pas en déchetterie. Réunis le 4 mai autour d'une même table, l'Association française des diabétiques, l'Ademe, l'Ordre et les industriels ont arrêté une position commune en matière de collecte de déchets de soins à risques infectieux.


Cette fois-ci, un consensus semble enfin s'être dessiné. Le 4 mai dernier, lors d'une réunion organisée à l'initiative de l'Association française des diabétiques, celle-ci, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), l'Ordre des pharmaciens et le syndicat de l'industrie des dispositifs de soins médicaux, sont parvenus à esquisser un schéma général de collecte et d'élimination des déchets de soins à risques infectieux (Dasri). Sinon de toutes les catégories, du moins des « piquants-coupants ». Non producteurs de ce type de déchets, les pharmaciens d'officine n'ont aucune obligation en la matière. Mais, sous la pression d'associations de patients et des pouvoirs publics, certains n'ont pas attendu de feu vert officiel pour s'impliquer (voir « Le Moniteur » 2519 du 17.01.04). A travers tout l'Hexagone, des officinaux participent en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...