Le Moniteur des Pharmacies n° 2536 du 15/05/2004
 

EN BREF

Actualité


La pollution atmosphérique liée aux particules fines émises principalement par les automobiles, serait directement responsable de 6 500 à 9 500 décès au cours de l'année 2002 (5 % des décès), selon une étude de l'Agence française de sécurité sanitaire environnementale (AFSSE). L'exposition aux particules a été mesurée dans 76 agglomérations. Les maladies cardio-pulmonaires viennent en tête (4 876 décès) devant le cancer du poumon (1 117). Le rapport estime à 900 000 Euro(s) le coût de chaque décès lié à la pollution et souligne que « les conséquences néfastes engendrées par le trafic automobile sont supérieures aux montants payés via les péages et la fiscalité sur les carburants. »

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK