Le Moniteur des Pharmacies n° 2535 du 08/05/2004
 

FISCAL

Entreprise


A l'heure où le salarié français entre tout juste dans l'ère de la retraite par capitalisation, la Caisse d'assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) se charge de rappeler que la profession possède déjà un tel système de retraite complémentaire depuis plus de quarante ans, et qu'il se porte bien. Merci pour lui ! Fort heureusement, dans la mesure où il constitue 60 % de la retraite des 80 % des pharmaciens d'officine qui y cotisent. A l'occasion de la fin de la rénovation du 68, avenue des Champs-Elysées, l'un des fleurons du patrimoine immobilier de la CAVP, son vice-président, Bernard Lagneau, a en effet rappelé la valeur de ces placements : au 31 décembre 2003, l'immobilier représentait 8 % des 4,6 milliards d'euros de placements garantissant le système de retraite complémentaire, les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...