Le Moniteur des Pharmacies n° 2535 du 08/05/2004
 

FISCAL

Entreprise


Certes, le régime de base ne représente que 20 % de la pension actuelle des pharmaciens retraités, mais la réforme des retraites aura quand même un impact immédiat sur la profession. Sur la Caisse d'assurance vieillesse des pharmaciens d'abord, puisqu'un transfert de responsabilités (et de gestion des fonds) vers la Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales est désormais acquis en ce qui concerne les régimes obligatoires. Décision regrettable pour la CAVP qui souligne cependant que le régime facultatif par capitalisation (60 % des pensions) sera, lui, toujours géré par la CAVP. Sur la fiscalité des officinaux ensuite. Le régime de déductibilité des cotisations va en effet profondément changer. Mais la profession a obtenu que le plafond Madelin (45 000 euros, sachant qu'un pharmacien cotisant au maximum versait 17 000 euros), ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...