Le Moniteur des Pharmacies n° 2534 du 01/05/2004
 

LABORATOIRES

Entreprise


Pour Hubert Olivier, P-DG de Ratiopharm, nous en sommes à la troisième génération de génériques. Au début, il s'agissait seulement de produits moins chers présentés de manière plutôt basique. Ensuite est venu le temps des packagings didactiques. « Aujourd'hui, de produit de remplacement, le générique devient un produit à part entière, un vrai médicament qui n'a plus besoin de se cacher », explique-t-il. D'où sa décision de confier à Dragon Rouge, une des agences qui comptent sur le marché, le soin de revoir complètement le packaging des spécialités Ratiopharm. L'agence a notamment proposé une architecture forte, une prédominance du noir et du blanc, avec des gammes chromatiques jugées dynamiques et un traité hyperréaliste. Les objectifs sont triples. D'une part, renforcer la confiance des patients dans le médicament générique, faciliter l'observance ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...