Le Moniteur des Pharmacies n° 2533 du 24/04/2004
 

GÉNÉRIQUES

Actualité

Enquête


Deux dates mémorables dans la longue histoire de Sandoz : 1886, année de sa création, et 2003, année où toutes les marques du groupe Novartis, dans le secteur des génériques, sont regroupées sous la même bannière, s'est plu à raconter Yves Jambu-Merlin, vice-président d'Euro-RSCG. Fallait-il donner un nom aux génériques ? Philippe Ranty, président de Sandoz, en est convaincu : « Au début de la substitution en 1999, les patients refusaient un générique parce qu'ils voulaient la marque. Pour eux, une marque c'est un repère. » Les patients sont des consommateurs. Ainsi, dans le domaine de l'automédication, les pharmaciens ne s'étonnent plus de voir le patient demander des produits en se passant de conseils. Une attitude qui existe aussi dans le cabinet du médecin. Yves Jambu-Merlin ajoute : « Nous vivons ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...