Le Moniteur des Pharmacies n° 2533 du 24/04/2004
 

Vous avez la parole

Moniteur Expert


CAS PRATIQUE N° 1Mélina, grecque, présente à la pharmacie Galien une ordonnance rédigée par son médecin d'Athènes. Monsieur Galien pourra honorer cette prescription après avoir procédé à l'analyse critique de l'ordonnance, notamment le droit du prescripteur, la régularité de la prescription et son opportunité. De plus, les règles de délivrance qui s'imposent en France devront être respectées. CAS PRATIQUE N° 2Jan, hollandais, présente à la pharmacie Epidaure une ordonnance établie par son médecin d'Amsterdam. Le produit prescrit est du cannabis. L'ordonnance de Jan est licite dans son pays. En effet, depuis 2003, la délivrance du cannabis (prescrit en thérapeutique) est autorisée dans les pharmacies des Pays-Bas. En revanche, un médecin français ne peut pas prescrire de cannabis. Son usage est pénalement interdit en France. Monsieur Epidaure ne pourra honorer cette ordonnance. CAS PRATIQUE N° ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...