Le Moniteur des Pharmacies n° 2533 du 24/04/2004
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


- L'Afssaps confirme l'interdiction de l'emploi de la DHEA (déhydro-épiandrostérone) dans les produits cosmétiques. En cause : les effets androgènes et estrogènes avérés de la DHEA qu'elle soit d'origine naturelle ou synthétique. Cependant, la commission de cosmétologie émet un avis favorable pour le dérivé 7-alpha-OH-DHEA dès lors que sa concentration ne dépasse pas 1,5 %, que le produit ne contienne pas d'impureté dotée d'une activité hormonale et que sa sécurité d'emploi a été évaluée. Quant aux esters de la 7-OH-DHEA, il apparaît qu'ils puissent répondre aux mêmes conditions d'emploi que la 7-alpha-OH-DHEA si, au cours de leur métabolisme, ils se transforment en 7-alpha-OH-DHEA. Source : Afssaps.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...