Le Moniteur des Pharmacies n° 2533 du 24/04/2004
 

PROFESSION

Actualité

Enquête


Nous avons un monopole, mais si nous nous arrêtons à la simple distribution du médicament nous prenons le risque de voir d'autres le faire à notre place pour moins cher. Il nous faut donc donner une valeur ajoutée à notre acte pharmaceutique grâce à la mise en place de l'opinion pharmaceutique. » Isabelle Adenot, présidente de la section A de l'ordre des pharmaciens, plantait d'emblée le décor de la conférence organisée par l'Ordre et le Collectif national des utilisateurs d'informatique médicale (« Maîtrisons notre informatique pour sauvegarder notre avenir »). « Le travail d'analyse que le pharmacien exécute chaque jour au comptoir, les patients et surtout les pouvoirs publics ne le voient pas. L'opinion est un moyen de nous donner de la visibilité », ajoutait-elle. Mais pour devenir fiable et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...